March 25, 2019
BossMama

no comments

FASHION

You can take the verb understanding of the word fashion- to make or adjust something – and realize how the noun came to be. I see that logic now, in my late forties, and suddenly I realized with great relief that perhaps, I could become a designer after all.

Vous pouvez prendre la compréhension du mot mode comme un verbe-pour faire ou ajuster quelque chose-et de réaliser comment le nom est venu à être. Je vois cette logique maintenant, à la fin des années 40, et soudain j’ai réalisé avec grand soulagement que peut-être je pourrais devenir un concepteur après tout.

You see I ached to be a designer when I was young. I collected magazines on sewing, fabrics, fashion shows, modelling, art…..it all was something expressive. I thought that was all there was to it. Create and it shall either be loved, hated or ignored. There was no sure thing in fashion, it seemed. There was no right or wrong either.

Vous voyez que je me suis entraîné à être un concepteur quand j’étais jeune. J’ai recueilli des magazines sur la couture, les tissus, les défilés de mode, la modélisation, l’art… tout était quelque chose d’expressif. Je pensais que c’était tout ce qu’il y avait. Créer et il sera soit aimé, haï ou ignoré. Il n’y avait pas de chose sûre dans la mode, il semblait. Il n’y avait ni droit ni tort non plus.

Or so I thought. Now, I realize a hidden truth, one learned only by living in harsh elements that have me looking like a hobo of over 200 pounds (layering puffy clothes) to attempt to stay warm here in frigid Newfoundland. There is most definitely a right and most definitely a wrong. Because fashion should be more than just about letting people see the person you are on the inside very easily by what you are wearing on the outside. Fashion has another very practical purpose; to protect you from the elements. If it cannot – no matter how pretty or dramatic – it is impractical and therefore a fail. Likewise, if it manages to keep you dry, warm, cool, hidden or plainly visible but makes you feel like an idiot when you wear it – and we’ve all got THOSE clothes – it is also a fail.

Ou alors j’ai pensé. Maintenant, je réalise une vérité cachée, on a appris seulement en vivant dans des éléments durs qui me font ressembler à un hobo de plus de 200 livres (superposition de vêtements gonflés) pour tenter de rester au chaud ici dans frigide Terre-Neuve. Il y a certainement un droit et le plus certainement un tort. Parce que la mode devrait être plus que simplement de laisser les gens Voir la personne que vous êtes à l’intérieur très facilement par ce que vous portez à l’extérieur. La mode a un autre but très pratique; pour vous protéger des éléments. Si elle ne peut pas-peu importe comment jolie ou dramatique-il est impraticable et donc un échec. De même, si elle parvient à vous garder au sec, chaud, frais, caché ou clairement visible, mais vous fait sentir comme un idiot quand vous le portez-et nous avons tous ces vêtements-il est également un échec.

I haven’t designed my own wardrobe in years…I gave up on being a designer when I became a mom and no longer had time to wash FASHION Television with Jeannie Bekker. I had to stop buying VOGUE, then stop buying VOGUE patterns, stop shopping in nice clothing stores…..and then I morphed into what I am now.

Je n’ai pas conçu ma propre garde-robe depuis des années… J’ai renoncé à être un concepteur quand je suis devenu une maman et n’a plus eu le temps de laver FASHION Television avec Jeannie Bekker. J’ai dû cesser d’acheter VOGUE, puis cesser d’acheter des patrons VOGUE, arrêter de magasiner dans de beaux magasins de vêtements….. et puis je me suis transformé en ce que je suis maintenant.

My poor mother. How I must rock her grave to and fro with my unsightliness! I showed up at the hospital one time when she was still alive in sweatpants and a tank top with a flannel shirt. She asked if I had taken the back stairway up to her room, hoping no one had seen me.

Ma pauvre mère. Elle me hante à cause de ce que je porte. Une fois, je me suis présenté à l’hôpital une fois quand elle était encore vivante en pantalons de survêtement et un débardeur avec une chemise à carreaux, évasée. Elle m’a demandé si j’avais pris l’escalier arrière jusqu’à sa chambre, en espérant que personne ne m’avait vu

Despite being taught to sew from an early age I despise having to do alterations. I hate fixing broken zippers, taking waistlines in, hemming pants. Hate seems mild and inaccurate. Loathe is better. I would rather sew an entire new gown that fix one already finished. So despite sewing costumes and collectibles, I don’t sew out of love. I sew out of guilt, out of honor, because I am the child of a dead woman who had great gift when it came to fashioning garments that made people look good.

En dépit d’être enseigné à coudre à partir d’un âge précoce, je méprise d’avoir à faire des modifications. Je déteste réparer les fermetures éclair cassées, en prenant des ceintures, des pantalons de ourlage. La haine semble légère et inexacte. Loathe est mieux. Je préférerais coudre une toute nouvelle robe qui fixe un déjà fini. Donc, malgré les costumes de couture et les objets de collection, je ne couds pas par amour. Je couds par culpabilité, par honneur, parce que je suis l’enfant d’une femme morte qui a eu un grand cadeau quand il s’agissait de façonner des vêtements qui faisaient paraître les gens bons.

But suddenly, horrid coldness, unending winters, heatless summers, terrible winds, have revealed themselves to be something other than nature’s instruments of torture. My mind has managed to grip onto something, finally, and I stare into the snow with hope. Clothes with purpose are not selfish, not unnecessary, not trivial or irresponsible. Clothes with purpose are the difference between feeling like death mourned over, a frustrated marshmallow clown, and actually resembling a female human being. (I identify as a woman)

Mais soudain, la froideur horrible, les hivers sans fin, les étés sans chaleur, les vents terribles, se sont révélés être autre chose que les instruments de la nature de la torture. Mon esprit a réussi à saisir quelque chose, enfin, et je regarde dans la neige avec espoir. Les vêtements avec le but ne sont pas égoïstes, pas inutiles, pas trivial ou irresponsable. Les vêtements avec le but sont la différence entre se sentir comme la mort pleurait plus, un clown guimauve frustré , et en fait ressemblant à un être humain féminin. (Je m’identifie comme une femme)

The last bit I felt obliged to say, since I got really angry with my fro a few months back and cut it all off. It wasn’t and isn’t a gender statement in any way. I do not dress in men’s clothes as a statement either, although I can understand if one would have believed that was what was going on. I am merely cold blooded and seek to stay out of pain by wearing as many clothes as my body deems necessary for the weather that day.

Le dernier peu je me sentais obligé de dire, depuis que je suis vraiment en colère contre mon afro quelques mois en arrière et couper tout. Ce n’était pas et n’est pas une déclaration de genre en aucune façon. Je ne m’habille pas dans les vêtements des hommes comme une déclaration non plus, même si je peux comprendre si l’on aurait cru que c’était ce qui se passait. Je suis simplement à sang froid et chercher à rester hors de la douleur en portant autant de vêtements que mon corps estime nécessaire pour le temps ce jour-là.

But today, today I have had an epiphany! Break out the harmonicas! I remembered my grandmother Vickers carefully bundling me up before sending me to play with my cousins. Grandmother dressed me in wool. I had wool blend dress pants, silk blouses (silk retains heat) acrylic and wool, cashmere and mohair sweaters. I had felt berets. My coats were always lined, long and of quality textile to suit the weather. Grandmother Vickers understood fashion.

My mother, Gail, was like a red haired Barbie Doll; her look was always put together and up to date with the current trends. She shoes and boots for each look and season. Unfortunately, illness took my mother’s health and eventually her life away. Style is something you can teach your children, but you cannot force them to stay stylish when they don’t realize the wisdom behind it. I just thought I was lucky to have such a beautiful Mom and such a sweet Grandmother. I didn’t understand fashion had purpose. I thought it was a luxury.

I thought Odin wrote my character flawed on purpose; she will be raised in a family of seamstresses and despise sewing. I thought it was irony. I recalled how stressed my grandmother and mother had been when I hadn’t mastered knitting by the age of four. That’s not a joke. If it weren’t for Nana Rogers and Aunt Donna taking pity on me and getting me tiny knitting needles with little balls on them and helping me ball up my skeins of yarn I would have begun kindergarten hopelessly unable to knit.

Je pensais que Odin a écrit mon caractère volontairement imparfait; elle sera élevée dans une famille de couturières et de mépriser la couture. Je trouvais ça ironique. Je me suis souvenu à quel point ma grand-mère et ma mère avaient été stressées quand je n’avais pas maîtrisé le tricot à l’âge de quatre ans. Ce n’est pas une blague. Si ce n’était pas pour Nana Rogers et tante Donna prendre pitié de moi et me faire de minuscules aiguilles à tricoter avec des petites boules sur eux et m’aidant à boule mes écheveaux de fil J’aurais commencé le jardin d’enfants désespérément incapable de tricoter.

So for all of you out there in the same predicament. Clothes are not costumes. Fashion is not just art. Art is not just design; it is an expression of the soul. What you wear helps you survive – physically, mentally, spiritually, socially. Multifunctional it HAS to be. Practical CANNOT be unattractive because ATTRACTION is the law of prosperity. So if it is UNATTRACTIVE it is NOT PRACTICAL and is therefore dangerous to your survival.

Donc pour vous tous là-bas dans la même situation. Les vêtements ne sont pas des costumes. La mode n’est pas seulement l’art. L’art n’est pas seulement la conception; C’est une expression de l’âme. Ce que vous portez vous aide à survivre-physiquement, mentalement, spirituellement, socialement. Multifonctionnel il doit être. Pratique ne peut pas être peu attrayant parce ATTRACTION est la Loi de la prospérité. Donc, si elle est peu attrayante, il n’est pas pratique et est donc dangereux pour votre survie.

Create. Explore. Design. Fashion. Live.

Creer. Explorer. Conceptualiser. Construire. Vivre.

Advertisements

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: